skip to main content
Lingue:

La culture cinématographique du mouvement ciné-club : histoire d'une cinéphilie (1944-1999)

Souillès-Debats, Léo

02 December 2013

Accesso online

Citazioni Citato da
  • Titolo:
    La culture cinématographique du mouvement ciné-club : histoire d'une cinéphilie (1944-1999)
  • Autore: Souillès-Debats, Léo
  • Anno: 02 December 2013
  • Descrizione: Cette thèse se propose d'étudier une histoire culturelle et sociale de la culture cinématographique du mouvement ciné-club à travers le prisme de la sociologie de l'expertise afin de poser la question de l'existence d'une « cinéphilie ciné-club ». Il s'agit dans un premier temps de définir un espace cinématographique spécifique (réseau associatif d'éducation populaire) sur une période donnée (de la Libération jusqu'à la fin des années 1990) afin de pouvoir identifier les différents acteurs qui gravitent au sein de cet espace en recouvrant différents statuts : administrateurs de fédérations, rédacteurs de revues, « théoriciens » du ciné-club, animateurs et adhérents. De cette analyse émerge trois notions qui constituent la clé de voûte de ce travail : « l'idéal ciné-club », le « modèle ciné-club » et les pratiques des ciné-clubistes. La première renvoie à ce que devrait être le ciné-club selon les principaux représentants du mouvement, soit un moyen de former le spectateur amateur par et pour le cinéma tout en lui donnant la parole dans une perspective d'émancipation culturelle et sociale. La seconde notion représente l'ensemble des méthodes (schéma « présentation-projection-discussion », etc.) et la documentation (fiches, manuels pour animateurs, revues spécialisées, etc.) qui permettent de diffuser un tel idéal tout en constituant un savoir cinématographique légitime. La troisième notion questionne les pratiques effectives des adhérents et des animateurs qui se développent au sein du mouvement. Il s'agit donc de confronter ces trois aspects pour questionner l'existence d'une culture cinématographique commune à l'ensemble du mouvement ciné-club This thesis suggests studying a cultural and social history of the movie-club movement through the prism of the sociology of the expertise to ask the question of the existence of a "movie-club cinemaddiction" which would be appropriate to the movie-club movement . It is a question at first of defining a specific film area (popular educational associative network) over a period given (of the Liberation till the end of 1990s) to be able to identify the various actors who revolve within this space while multiplying the statuses: administrators of federations, writers of review, "theorists" of the movie club, the organizers and the members. Of this analysis emerge three notions which constitute the keystone of this work: "the movie-club ideal", the "movie-club structure" and the practices of movies-club members. The first one sends back to the fact that should be the movie-club according to the main representatives of the movement, is a way to form the amateur spectator by and for the cinema while handing over to him in a perspective of cultural and social emancipation. The second notion represents all the methods ("presentation-projection-discussion", etc.) and the documentation (index cards, manual workers for organizers, reviews, etc.) which allow to spread such an ideal while establishing constituting a film justifiable knowledge. The third notion questions the effective practices of the members and the organizers who develop within the movement. It is thus a question of confronting these three aspects to question the existence of a film culture common to the whole movement movie club
  • Soggetti: Culture Cinématographique ; Ciné-Club
  • Lingua: Francese
  • Fonte: theses.fr (ABES - L'agence bibliographique de l'enseignement supérieur)

Ricerca in corso nelle risorse remote ...